Fédération française
du courtage en travaux

Accompagnement et valorisation
du métier de courtage en travaux

Revue de presse 2010
ANNUAIRE
DES MEMBRES
Retour

Les news

Souscription à l’assurance responsabilité civile professionnelle


assurance courtier en travaux

Exercer l’activité de courtier en travaux impose le respect de certains points administratifs comme l’utilisation de documents contractuels précis par exemple ou la souscription à une assurance responsabilité civile professionnelle, souvent appelée assurance RC Pro. La Fédération Française vous explique l’utilité et l’usage d’une telle assurance.

Une question sur le métier de courtier en travaux ? Contactez la FFCT à contact@courtage-travaux-ffct.fr

Qu’est-ce que l’assurance responsabilité civile professionnelle ?

L’assurance RC Pro est une assurance indispensable au bon fonctionnement de votre entreprise et vous permet de minimiser les risques que vous engendrez ou que vos salariés ou votre matériel engendrent. Elle protège votre entreprise dans le cas où vous causez un incident occasionnant des dégâts corporels, matériels et immatériels à une personne ou à une entité morale. Cette couverture est obligatoire pour les courtiers en travaux puisqu’ils appartiennent à la catégorie « Professionnels du bâtiment » mais s’en passer serait une importante prise de risques dans votre activité.

L’importance d’une bonne déclaration


Au moment de la souscription, plusieurs caractéristiques de votre entreprise sont demandées. Notamment l’activité exercée puisque l’assurance responsabilité civile professionnelle est basée sur l'activité pratiquée.
Parmi les garanties que cette couverture comprend, on retrouve (entre autres) les dommages causés par l’activité de l’entreprise.
Alors si l’activité déclarée n’est pas la bonne, vous risquez de ne pas être couvert au moment d’une déclaration de sinistre.

Obtention de marchés

Dans les cas où vos clients sont des professionnels, il est possible qu’ils exigent la souscription à l’assurance responsabilité civile professionnelle dans leurs appels d’offre.
Vous devrez donc pouvoir présenter une attestation d’assurance sous peine de ne pas pouvoir accéder à des marchés potentiels.

Si vous n’avez pas cette assurance, vous risquez de devoir rembourser l’ensemble des dégâts causés, plus les intérêts et vous risquez également une condamnation pour fraude civile. Alors ne prenez pas de risque et engagez votre activité de courtier en travaux en toute sérénité !