Fédération française
du courtage en travaux

Accompagnement et valorisation
du métier de courtage en travaux

Revue de presse 2010
ANNUAIRE
DES MEMBRES
Retour

Les news

Le CITE prolongé


Le Crédit d’Impôts pour la Transition Énergétique est reconduit en 2017. Ce qui peut contribuer à inciter les ménages à réaliser des travaux dans le but d’améliorer les performances énergétiques de leur logement.

Le coût du CITE

Un avantage fiscal qui a un coût ! Quand 600 millions d’euros ont été investis en 2014, au lancement du programme, c’est un chiffre qui passera à 1,7 milliard d’euros en 2017 !

Rappel sur le CITE

Le CITE s’adresse aux particuliers souhaitant réaliser des travaux de rénovation énergétique dans une résidence principale de plus de deux ans. Cet avantage fiscal peut atteindre 30% des dépenses engagées dans les travaux d'amélioration de l'efficacité énergétique. Il est cependant plafonné à 16 000 euros pour les couples ayant une déclaration commune ou 8 000 euros pour les personnes seules.

400 euros supplémentaires sont ajoutés par personnes supplémentaires à charge.
Ces montants sont déduits des impôts. Si le particulier ne paye pas d’impôts ou si le montant est supérieur au montant de ses impôts, l’argent lui sera reversé directement.

A noter que l'article 10 du projet de loi de finances pour 2017 reconduit le dispositif jusqu'au 31 décembre 2017 et supprime la condition de ressource pour le cumul avec un éco-prêt à taux zéro. En savoir plus sur le site de l’Assemblée Nationale.

Les travaux d’amélioration des performances énergétiques

Voici la liste des travaux éligible au CITE :

  • Isolation par l’intérieur
  • Isolation par l’extérieur
  • Changement des portes, fenêtres, baies vitrées…
  • Changement du système de chauffage
  • Changement du système de production d’eau chaude
  • Isolation des combles
  • Équipement de production d’énergie utilisant les énergies renouvelables
  • Diagnostic de performance énergétique